La transmission des PME

· 14 minutes de lecture

ÉTAT DES LIEUX

On estime qu’entre 2000 et 2020, entre 700 000 et 900 000 entreprises françaises pourraient avoir à changer de main, soit une augmentation de 8,5% par rapport à la décennie précédente. La question de la transmission d’entreprises se pose donc fortement aujourd’hui. Ce chiffre est à mettre en parallèle avec les 550 700 entreprises créées en France en 2014 (63 500 disparitions), en forte augmentation également.
Si l’on ne conserve que les variables qui ont un impact sur le choix du tiers, un entrepreneur a davantage tendance à créer une entreprise plutôt qu’à en reprendre une. On constate ainsi que les créations d’entreprise ont crû de 31,6% de 2001 à 2006 (soit avant la création du régime d’auto-entrepreneur) alors que les reprises ont baissé de 6,7% sur la même période.[1]

Do NOT follow this link or you will be banned from the site!